Le type 9, dit l’Affable

La personnalité de l’Affable s’est organisée  autour d’un axe central : préserver la tranquillité. Bien sûr, il n’est pas le seul à posséder cette qualité, mais pour lui, c’est une valeur phare, qui constitue le socle de sa personnalité et oriente l’ensemble de ses choix.

Découlant de cette valeur majeure, une motivation inconsciente le pousse à agir : l’Affable investit beaucoup d’énergie pour s’accommoder.

Quelques-unes de ses caractéristiques

  • L’Affable est extraordinairement habile à saisir les différents points de vue de chacun. Très souple, il possède le doigté nécessaire pour composer avec des personnalités difficiles.
  • Ici, c’est « Vivre et laisser vivre ». Grâce à son ouverture pour les différences et les divergences de points de vue, on se sent accepté inconditionnellement. Pas de critique, pas de «tu devrais…», pas de «ça devrait être autrement !».
  • Plus confortable dans le rôle de la personne qui écoute, le Neuf se retrouve souvent le confident ou en quelque sorte le médiateur naturel.
  • Lors d’un litige, si on insiste pour qu’il prenne parti, mine de rien il exerce son pouvoir, non pas en s’opposant ouvertement, mais en gardant obstinément le silence ou en donnant des réponses floues.

Son piège

Comme tout conflit – ouvert ou couvert – risque de perturber sa tranquillité d’esprit, il fuit spontanément toute situation litigieuse, soit en sortant de la pièce ou en partant dans l’imaginaire. Pourtant, son point de vue neutre pourrait souvent marquer une réelle différence. Et à force d’abdiquer, l’Affable finit pas se convaincre lui-même qu’il n’est pas important. Ce qui est bien dommage et faux !

Pour s’intégrer

Grâce à son ouverture aux différences, l’Affable peut devenir un Médiateur bien avisé. Pour y arriver, il  doit pratiquer l’ambition de réaliser ses projets personnels, une caractéristique bien connue du type Trois, dit l’Épatant.

Publicités